Le cardigan Camil de La Maison Victor pour mon barbu

L’Homme, depuis le début de ma dévotion couture, a toujours eu un regard bienveillant mais en même temps juste et critique. Au début, beaucoup de taillage sur mes finitions, mais toujours un avis constructif.

Autant vous dire qu’il m’en a fallu du temps pour me dire « tiens je vais lui coudre une sape ! »… Peur qu’elle ne soit pas folichonne et qu’elle se retrouve au fond du placard avec les T-Shirts publicitaires, l’étagère qui sert à jardiner, vous voyez de quoi j’veux parler !

Mais voilà… Noel, une surjeteuse de folie, un background de folie derrière moi🤣…allez j’saute le pas !

Et comme de par magie, sort une édition spéciale pour hommes de La Maison Victor, yeahhhhh !

Bon sur le coup, j’ai pas été emballé de ouf par les patrons mais avec du recul, et en imaginant d’autres choix de tissus, de couleurs, au final je vais en tirer quelque chose de ce magasine !

J’ai hésité entre le gilet et le sweat molletonné tout doux.

Mais au vu du peu de temps qu’il me reste, j’opte pour le gilet non doublé, moins de taf ! Et puis je vois bien mon barbu avec ce gilet, en même temps classe et décontract, un gilet tout terrain quoi !Par contre sur la photo, c’est pas wahou quand même mais je l’ai vu le potentiel avec la petite coupe cintrée et élégante. Donc point de jaune moutarde, point de molleton sweat, point de jean large !

Ma sauce à moi : Boutons et Tissu maille uni bleu de chez Mondial Tissus en taille L pour un gilet plutôt cintré.

Niveau technique : plutôt habituée aux patrons pochettes, j’ai été agréablement surprise par les explications hyper détaillés. Là où j’ai mis du temps, c’est pour retrouver mes petits pour calquer le patron, raccorder les pièces. Mais sinon, vraiment top. Se dire que pour 7.95€ on a 8 patrons, et bà je trouve ça hyper rentable !Assemblage devant, dos, manches, encolure etc… tout se goupille sans difficulté. Par contre, au vu de mon tissu en maille HYPER extensible, je ne me serai pas vu le coudre à la machine. Là les coutures et finitions avec ma surjeteuse sont toutes jolies ! Je me demande bien comment j’ai fait sans…Dernière ligne droite… surpiqure du col et boutons.Alors à ce stade, je pensais que le plus dur était fait mais quenini ! C’était sans compter le rabat du col et la surpiqure sur un jersey, que dis-je un lainage détenduuuuuuu. La tâche n’a pas été simple, j’ai même cru avoir tout niqué mon beau gilet. En fait pas compliqué à la base, on ferme le col et on surpique dans la piqure déjà existante. Mais allez savoir pourquoi, et ce malgré le bon calage, épinglage, j’avais un trop plein de tissu énorme. J’ai dû redécoudre un côté car cela faisait des vagues, immonde. A ce moment-là j’ai failli tout balancer…  Mais après 1h de pause, je me suis remise à la tâche, j’ai utilisé mon découd-vite, j’ai fait quelques micro trous (un moindre petit pique dans le lainage et le trou apparaissait, j’avais des sueurs) mais je m’en suis sortie ! Soulagement intense car il me tient à cœur ce gilet…Y’a plus que les boutons maintenant ! Je me suis posée la question de le laisser sans boutons, mais j’ai eu peur que le col, se ramollisse. Déjà qu’il ne se tient pas de ouf au vu de mon lainage fin et de mon col rafistolé, alors je me dis que ça lui donnera du maintien et ça cachera la misère !Après quelques tests sur un bout de mon jersey, je me suis lancée pour de vrai ! Résultat, quand ils sont fermés le rendu est joli mais la boutonnière se détend beaucoup, de par le lainage. Le tissu est tellement souple que les boutonnières gardent la forme des boutons, donc ça ne fait pas des boutonnières bien droites, elles baillent.

Voilà, le gilet de mon barbu est fini… Hyper enjouée au début, j’ai quand même galéré à cause de l’élasticité du lainage qui m’en a fait baver.

Je ne suis pas hyper satisfaite de mes finitions et j’espère que porté il aura plus de tenue…

Verdict : le gilet n’a pas une tenue de ouf même porté. Niveau tissu, le lainage est hyper fin, se froisse vite et à tendance à « s’avachir ».Restera t-il au fond de l’armoire?Mon homme l’a trouvé joli, bien réalisé mais reste à voir comment il sera au bout de quelques heures sur son dos ! En tous les cas, ça y est j’ai fait ma première cousette pour mon barbu, tout une symbolique quand même !!Si l’envie vous dit de faire ce gilet, je vous suggère de prendre un lainage avec de la tenue pour un rendu plus élégant et plus pro ! Et aussi, faites attention, la Maison Victor taille grand. J’aurai presque pu faire un M alors que c’est un gabarit entre L et XL habituellement!

Je vous bise bien fort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *